» » L'acheminement des abonnements de presse
L'acheminement des abonnements de presse

 

L’acheminement des abonnements de presse

 

 

En Mai 2018, Marc Schwartz, maître conseiller à la Cours des Comptes, a proposé une réflexion sur l’acheminement des abonnements de presse. Fort de ses 60 pages, ce rapport permet d’en savoir davantage sur l’accord tripartite entre l'État, la presse et La Poste quant à la livraison des abonnements en France.

 

En voici les grandes lignes.

 

Le secteur de la presse bénéficie de tarifs postaux privilégiés, agréés par le ministère en charge de l’économie et des postes.

Cet accord entre l’Etat, la presse et La Poste continu d'exister depuis sa signature en juillet 2008.

 

Le but pour chaque partie étant :

 

  • La Poste : d’améliorer ses offres de services et la qualité de ses prestations.

 

  • La presse : d’améliorer la qualité de ses dépôts auprès de l’opérateur.

 

  • L’Etat : d’assurer le pluralisme de l’information et de veiller à l’égalité des titres et des lecteurs.

 

Cette aide au transport postal de la presse revêt trois formes :

 

  1. l’aide à la presse d’information politique et générale qui permet de favoriser le pluralisme et d’éclairer le jugement du citoyen

 

  1. l’aide à la distribution en zones peu denses pour permettre l’égal accès des citoyens aux publications de presse.

 

  1. le tarif postal préférentiel.

 

Comment bénéficier de ces aides ?

 

Pour que votre magazine ou votre journal puisse bénéficier de ces aides, il doit obtenir l’accord de la Commission Paritaire des Publications et des Agences de Presse (CPPAP). La commission paritaire permet d’obtenir des avantages postaux mais également un taux de TVA réduit.

 

Comment faire pour obtenir la commission paritaire ?

 

Pour l’obtenir, il faut remplir certaines conditions dont : “avoir un caractère d’intérêt général quant à la diffusion de la pensée : instruction, éducation, information, récréation du public “ (article D18 du Code des Postes et des Communications Électroniques (CPCE)).

 

Il existe deux régimes possibles :

 

Le premier est le régime de droit commun. Il permet de bénéficier d’un tarif postal préférentiel et de l’application du taux de TVA de 2,10 %.

Ont accès à ce régime les revues ayant une périodicité au maximum bimestrielle et qui présentent un caractère d’information politique et général.

C’est-à-dire :

 

  • apporter de façon permanente sur l’actualité politique et générale, locale, nationale ou international, des informations et des commentaires tendant à éclairer le jugement des citoyens.

  •  
  • consacrer la majorité de leur surface rédactionnelle à cet objet et non pas en publicité.

  •  
  • présenter un intérêt dépassant d’une façon manifeste les préoccupations d’une catégories de lecteurs.

 

 

Le second régime est le régime dérogatoire. Il est applicable aux publications suivantes :

 

  • les publications d’anciens combattants, mutilés ou victimes de guerres.

 

  • les publications d’information professionnelle éditées par les organismes syndicales représentatives des salariés.

 

  • les publications ayant pour objet essentiel de promouvoir une action ou une philosophie politique, qui ne sont pas éditées par ou pour le compte d’une personne morale de droit public.

 

  • les publications éditées par les sociétés mutuelles régies par le code de la mutualité, ainsi que celles éditées par les groupements constitués et fonctionnant conformément au-dit code.

 

  • les publications éditées par des organismes à but non lucratif ayant pour objet de contribuer, à titre manifestement désintéressé, à la défense des grandes causes humanitaires, nationales ou internationales.

 

  • les journaux scolaires publiés ou imprimés, sous la direction et la responsabilité des instituteurs ou des professeurs, dans le but d’éduquer les enfants et de renseigner sur la vie et le travail de l’école les parents d’élèves et les écoles correspondantes.

 

Quels sont les tarifs préférentiels qu’applique La Poste aux bénéficiaires de la Commission Paritaire ?

 

Vous pouvez consulter et télécharger tous les tarifs ici : https://www.presse-poste.laposte.fr/nos-offres/presse-editeur

 

Il existe trois sortes d’envois en France :

J +1 = urgent

J +4 = non-urgent

J +7 = économique

 

Les grilles tarifaires sont structurées par paliers en fonction de poids et/ou de l’objet.


 

Le portage, une solution à explorer ?

 

Jusqu’à présent, nous nous sommes concentrés sur le postage pour acheminer les abonnements presse. Or, il existe un autre moyen pour que votre publication soit bien distribuée dans les boîtes aux lettres de vos abonnés : le portage.

 

Cette solution permet la distribution d’un support de presse par un porteur directement à domicile des abonnés.

 

Le portage, sous développé en France mais très répandu en Belgique notamment, offre de nombreux avantages comme :

 

  • des horaires plus adaptées car très matinaux,

 

  • un coût moins onéreux que le postage

 

Généralement, le portage est davantage utilisé pour les journaux que pour les magazines.

 

Un modèle économique fragilisé par l’arrivée du numérique

 

Depuis une dizaine d’années, la presse traditionnelle se trouve affaiblie par la montée en puissance du numérique et d’Internet. Par le passé, la presse a connu des périodes charnières où elle s’est également trouvée fragilisé notamment avec l’arrivée de la radio puis celle de la télévision.

 

Aujourd’hui, on observe une diminution de la presse quotidienne et des magazines mais une augmentation de la presse gratuite depuis son apparition dans les années 2000.

 

 

La fidélisation du lectorat semble la solution idéale sur le long terme.

Face à la conjoncture actuelle, les éditeurs de presse cherchent donc à fidéliser leur lectorat par l’abonnement.

 

En effet, l’abonnement possède de nombreux avantages :

 

  • la fidélisation du lectorat

 

  • l’absence de retours des invendus

 

  • pas d’avance de trésorerie pour les éditeurs

 

  • la possibilité d’utiliser des bases de données abonnés à des fins marketing

 

Conclusions du rapport de Marc Schwartz

 

En résumé, Marc Schwartz recommande dans son rapport sur l’acheminement de l’abonnement de presse de :

 

  1. développer l’offre de portage

 

  1. favoriser une relation durablement assainies avec La Poste


 

Pour aller plus loin :